Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> Offres d'emploi

Offres d'emploi

La réussite des actions et missions du réseau associatif de la pêche est intimement liée à celles des femmes et hommes qui la constituent.
Vous souhaitez nous rejoindre, n’attendez plus !

8 résultats

  • Chargé d'études H/F

    FDAAPPMA de la Manche / PERIERS (50190)

    Offre postée le vendredi 16 février 2018

    Description de l’Offre
    La Fédération Départementale des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique de la Manche (FDAAPPMA 50), structure associative départementale, est chargée de coordonner les actions de 25 associations (AAPPMA). Ayant le caractère d’utilité publique et agréée au titre de la protection de l’environnement, la FDAAPPMA 50 a pour mission l’encadrement et le développement de la pêche de loisirs, l’éducation à l’environnement, ainsi que la préservation et la restauration des milieux aquatiques du département.
    Dans ce but, la FDAAPPMA de la Manche recrute un(e) Chargé(e) d’Etude (H/F).

    Description des Missions
    Rattaché(e) au sein des pôles technique et développement et sous la responsabilité directe des responsables de pôle, le chargé d’étude aura pour rôle :
    - La mise en place des plans de gestion piscicole des AAPPMAs sur la base du Plan Départemental de Protection et de Gestion des ressources piscicoles.
    - La réalisation du Schéma Départemental du Développement du Loisirs pêche du Département de la Manche.
    - La participation aux autres missions de la Fédération (liste non exhaustive) :
    o Participation aux missions techniques de la Fédération (pêches électriques d’inventaire ou de suivi, acquisition de données,…).

    o Participation aux missions de Rétablissement de Continuité Ecologique

    o Gérer, entretenir et animer le site de la station de comptage des Claies de Vire.

    o Participation aux missions de développement du loisir pêche…

    (...)

    Contrat: CDI

    Pour déposer votre candidature et pour tout renseignement complémentaire :

    Fédération Départementale des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique de la Manche 16, rue du pont l'Abbé - 50 190 PERIERS 02 33 46 96 50 ou contact@peche-manche.com

    Site Internet : www.peche-manche.com

    CV et lettre de motivation à adresser à M. le Président de la Fédération.

    Date Limite de dépôt de candidature : 10 Mars 2018

  • Chargé de missions H/F

    FDAAPPMA de la Vendée/ LA FERRIERE (85280)

    Offre postée le vendredi 16 février 2018

    PRESENTATION DE LA STRUCTURE
    La Fédération de Vendée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (FVPPMA), structure associative départementale, reconnue d’utilité publique a notamment pour missions le développement de la pêche de loisir, l’éducation à l’environnement, la préservation et la restauration du milieu aquatique du Département. La FVPPMA est également chargée de coordonner 38 associations (AAPPMA).

    DESCRIPTION DE L’OFFRE
    Rattaché(e) à l’équipe technique de la Fédération, le ou la chargé(e) aura en charge la réalisation du Plan Départemental pour la Protection du milieu aquatique et la Gestion des ressources piscicoles du département de la Vendée.

    Elaboré en concertation avec les AAPPMA, selon la trame "Document Cadre" national, le PDPG est un outil technique de cadrage des actions de restauration, de gestion et de préservation des milieux aquatiques et des peuplements piscicoles.

    L’objectif des PDPG est de venir en appui aux planifications de préservation et de reconquête des milieux aquatiques à partir d’un diagnostic précis du milieu s’appuyant principalement sur l’état des populations piscicoles.

    Le PDPG doit permettre, à travers son diagnostic et son volet décisionnel, de définir des objectifs communs et des actions prioritaires à mener sur 5 ans.

    MISSION
    - Elaboration et mise en œuvre du PDPG
    Recueil et bancarisation des données servant à l’élaboration du PDPG ;

    Rencontre des partenaires locaux ; 

    Animation du PDPG auprès des AAPPMA ; 

    Rédaction du document selon la trame nationale ; 

    Valorisation du document auprès des partenaires et institutions.

    (...)

    Contrat: CDD 12 mois

    Les candidatures (composées d’une lettre de motivation et d’un CV) seront à adresser par : 

    - Voie postale à : Monsieur le Président de la Fédération de Vendée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique – 2, Le Plessis Bergeret – 85280 LA FERRIERE 

    - Courriel : contact@federation-peche-vendee.fr

    Date de limite des candidatures : 09 Mars 2018

  • Chargé de développement H/F

    FDAAPPMA du Lot/ CAHORS (46000)

    Offre postée le lundi 5 février 2018

    La FDAPPMA du Lot a pour double mission le Développement du Loisir Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques. Ces missions ont été fixées par le législateur via les différentes lois sur l’Eau de 1964, 1984, 1992 et la toute dernière LEMA de 2006. La mission PMA est actuellement pleinement assurée au sein de la FDPPMA 46 à travers un outil de programmation : le PDPG.
    Pour renforcer sa mission de développement du loisir Pêche, notamment par la mise en place du SDDLP, le Conseil d’Administration de la FDAAPPMA 46 a estimé nécessaire le recrutement d’un(e) Chargé(e) de Développement du Loisir Pêche en contrat à durée déterminée pour accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise.

    Missions :
    Sous l’autorité directe du Directeur de la Fédération de Pêche

    - Elaborer le SDDLP46 en cohérence avec la stratégie définie par la Fédération Nationale pour la Pêche en France

    - Fédérer tous les acteurs de la pêche et du tourisme du Département (associations, professionnels publics et privés)

    - Participer ponctuellement à des actions techniques, de promotion et de développement du loisir pêche initiées par la FDPPMA 46.

    (...)

    Contrat: CDD 12 mois

    Merci d’envoyer votre candidature par mail ou par courrier adressée à Monsieur le Président de la Fédération du Lot pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

    Pour tous renseignements ou envoie de candidature, contacter Mr Patrice Jaubert, Directeur de la Fédération du Lot – mail: direction@pechelot.com

    Date limite de réception des offres : 23 février 2018

  • STAGE "Etude des potentialités pour la biodiversité piscicole du Val Joly"

    FDAAPPMA du Nord/ LE QUESNOY (59530)

    Offre postée le jeudi 1 février 2018

    Le lac du Val Joly constitue le seul grand lac du département du Nord. Ce barrage à digue droite a été implanté en travers de l’Helpe majeure en 1968 par EDF, sur la commune de Willies, avec pour objectif initial de garantir un débit minimal sur la Sambre pour le refroidissement des générateurs de la centrale thermique de Pont sur Sambre.
    D’une capacité utile de 4,6 millions de m3 (150ha en pleine charge), ce barrage ; aujourd’hui propriété du Département du Nord est géré par le Syndicat mixte du Parc Départemental du Val Joly de manière à conjuguer plusieurs enjeux parmi lesquels, le maintien à un niveau suffisant de la lame d’eau du lac en période touristique, la préservation des zones humides en queue d’étang et un maintien en eau en sortie d’hiver permettant la reproduction du brochet puis des cyprinidés et enfin une diminution de la lame d’eau en période hivernale permettant d’absorber une partie des crues et de protéger les populations situées à l’aval du Val Joly et notamment Avesnes sur Helpe.
    En lien avec la méthodologie nationale, le plan d'eau du Val Joly fait aujourd'hui l'objet d'un contexte piscicole spécifique dans le futur PDPG 2.0. Par ailleurs 3 petits cours d'eau tributaires intégrés au contexte "Val Joly et tributaires" seront intégrés dans le diagnostic général, car susceptibles d'intéresser une hypothétique population de Truite de Lac (à vérifier) à défaut des espèces piscicoles inféodées à ces cours d'eau.

    Ce stage aura donc pour objectif de réaliser un diagnostic complet pour mieux comprendre les fonctionnalités de ce plan d’eau et ses affluents et d’améliorer les connaissances sur ce contexte.

    MISSIONS

    Encadré par le maître de stage, le stagiaire sera amené à :

    - Recherches bibliographiques sur les études déjà réalisées sur le plan d’eau

    - Déterminer les protocoles à mettre en œuvre afin de réaliser les diagnostics piscicoles

    - Mettre en œuvre les protocoles choisis

    - Saisir et analyser les données récoltées

    - Rédiger un rapport reprenant les différentes conclusions de ce diagnostic et les mesures de gestion préconisées qui en découlent

    (...)

    STAGE DE 6 mois (courant premier trimestre 2018)

    Le stagiaire pourra bénéficier de l’appui des techniciens de la Fédération de pêche du Nord, pour la collecte des informations sur le terrain. Le stage est rémunéré selon les conditions usuelles. Les déplacements se feront à partir d’un véhicule de service de la Fédération de pêche du Nord. L’hébergement demeure à la charge du stagiaire.

    Candidature à envoyer à : perrine@peche59.com

    Date limite de candidature : 21 février 2018

  • Technicien Hydrobiologiste H/F

    Association MRM/ ARLES (13200)

    Offre postée le jeudi 1 février 2018

    L'Association MRM a pour objet de contribuer à la connaissance, la restauration, la protection et la gestion des populations de poissons migrateurs des bassins RhôneMéditerranée et Corse, ainsi qu’à la protection et la réhabilitation des milieux naturels aquatiques où ces espèces accomplissent tout ou partie de leur cycle de vie.

    MRM regroupe 21 Fédérations Départementales pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique et 3 Associations Régionales de Fédérations de Pêche. Le Président de l’Association MRM est Monsieur Jean-Claude MONNET, Vice Président de la Fédération de Pêche de la Drôme ; le conseil d’administration rassemble un représentant de chaque structure adhérente ; le bureau est composé du Président, d’un Trésorier, d’un Secrétaire, de 5 Vices Présidents et d’un membre, élus parmi les membres du conseil d’administration. Les orientations sont mises en œuvre par une équipe de 8 salariés.

    L’Association MRM assure la coordination technique de la mise œuvre des actions du Plan de Gestion des Poissons Migrateurs (PLAGEPOMI) 2016-2021 du bassin Rhône-Méditerranée et la maîtrise d’ouvrage d’études, de suivis pour le suivi des populations et l’évaluation des résultats et d’opérations de coordination et de communication relatives aux poissons migrateurs (Alose, Anguille, Lamproies, Esturgeon, Salmonidés migrateurs) et leurs milieux de vie dans les bassins RhôneMéditerranée & Corse.

    CONTEXTE ET MISSIONS

    La Compagnie Nationale du Rhône a mis en eau le 5 octobre 2017 la passe à poissons de la petite centrale hydroélectrique du Pouzin sur le Rhône. Pour évaluer son bon fonctionnement, un dispositif de visualisation piscicole amovible développé par la société HIZKIA a été installé. Le réglage, l’entretien du dispositif et l’analyse des données enregistrées sont assurés par l’Association Migrateurs Rhône-Méditerranée, associée aux fédérations de pêche de l’Ardèche et de la Drôme.

    Dans ce cadre, l’Association MRM recrute donc un technicien qui intègrera le pôle technique (constitué de 4 techniciens permanents et un responsable technique) et aura pour missions :

    Détermination de la fonctionnalité du dispositif de visualisation piscicole de la Petite Centrale Hydroélectrique du Pouzin sur le Rhône
    - Veille à distance du bon fonctionnement du système d’enregistrement en collaboration avec les fédérations départementales de pêche de l’Ardèche et de la Drôme

    - Centralisation régulière des enregistrements et dépouillements pour les périodes de février à juin 2018.

    - Dépouillement des enregistrements de octobre / novembre 2017

    - Expertise du fonctionnement à partir des données de passages

    - Rédaction d’un rapport technique de suivi argumentant les conclusions relatives au fonctionnement de la passe à poissons

    Participation aux autres actions de l’Association MRM
    - Suivi des passes à anguilles et à civelles sur le Rhône aval et au pertuis de la Fourcade

    - Echantillonnages aux verveux des stations de pompages du Rhône

    - Suivi de la reproduction des aloses feintes du Rhône

    - Autres actions inscrites au programme 2018 de l’Association MRM

    (...)

    Contrat: CDD 6 mois

    Les candidatures sont à adresser à Pierre CAMPTON, Responsable technique de l’Association MRM p.campton@migrateursrhonemediterranee.org 04-90-93-98-07

    Date limite de candidature : 09 fevrier 2018

  • Chargé de missions H/F

    FDAAPPMA de Meurthe-et-Moselle/ NANCY (54 000)

    Offre postée le mercredi 17 janvier 2018

    La Fédération de Meurthe-et-Moselle pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, structure associative départementale, régie par le Code de l’Environnement, ayant le caractère d’établissement d’utilité publique a pour mission l’encadrement et le développement de la pêche de loisirs, l’éducation à l’environnement, ainsi que la préservation et la restauration des milieux aquatiques du département.

    Missions du poste

    Au sein du pôle « Milieux », en collaboration avec la chargée de mission en place, sous la responsabilité directe du Président et du Directeur, les principales missions sont :

    - Mettre en œuvre la politique fédérale définie par le Conseil d’Administration en termes de connaissance et de protection des milieux aquatiques,

    - Participer à la définition des orientations départementales de gestion des ressources piscicoles, rechercher la réalisation d’une gestion piscicole coordonnée et équilibrée entre les AAPPMA et encadrer la révision du PDPG suivant le nouveau schéma cadre national,

    - Proposer des avis techniques et administratifs sur les sujets relatifs à la protection et la sauvegarde des milieux aquatiques

    - Apporter une aide technique aux AAPPMA en vue de favoriser l’émergence de programmes de restauration des milieux aquatiques,

    - Initier, suivre, coordonner et rendre compte des opérations de prospection des milieux.

    (...)

    Contrat: CDI

    Poste à pourvoir rapidement

    Merci d'adresser votre lettre de motivation et votre Curriculum Vitae à:

    Fédération de Meurthe-et-Moselle pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique Monsieur le Président 50, rue du docteur Bernheim 54 000 NANCY

    Ou par voie électronique federation@peche-54.fr

    Informations complémentaires au 03 83 56 27 44

  • Technicien qualifié H/F

    Union des Fédérations de Pêche et de Protection des milieux aquatiques du bassin Seine Normandie (UFBSN)

    Offre postée le mercredi 17 janvier 2018

    L'Union des Fédérations de Pêche et de Protection des milieux aquatiques du bassin Seine Normandie (UFBSN) regroupe plus de 150 000 pêcheurs amateurs aux lignes à l'échelle des 55 000 km de cours d'eau du bassin hydrographique. 27 Fédérations départementales adhèrent à l'UFBSN et participent activement à la reconquête de la qualité des cours d'eau et des zones humides par la mise en œuvre d'actions de restauration écologique et par l'amélioration des connaissances aquatiques. L’UFBSN a pour mission de valoriser le travail réalisé par les 27 fédérations départementales et de sensibiliser le grand public à la protection de l’environnement.

    L’UFBSN souhaite renforcer temporairement son équipe afin de contribuer activement à l’étude CONSACRE (CONtinuite écologique de la Seine et interêt des ACteurs pour sa Restauration), projet à vocation scientifique qui a notamment pour objectifs de dresser un état des lieux des conditions de migration des poissons amphihalins et holobiotiques sur l’axe Seine, de proposer des mesures de gestion pertinentes et d’évaluer l’impact des opérations de communication et de sensibilisation aux enjeux écologiques.

    Description de l’offre : Sous l’autorité du Président, du Conseiller technique et politique et du Coordinateur, le(a) chargé(e) d’études devra exercer les missions suivantes :

    1- Démarcher les partenaires afin de recueillir les données environnementales o Démarcher les acteurs à l’échelle des 27 départements du bassin Seine Normandie (Fédérations de Pêche, collectivités, institutions, …) afin de recueillir et de centraliser les données environnementales (faciès, frayères, physico-chimie, franchissabilité d’obstacles)

    2- Structurer les données environnementales o Structurer les données environnementales afin de faciliter leur exploitation dans le cadre de l’étude « CONSACRE »

    (...)

    Contrat: CDD 6 mois

    Les personnes intéressées devront adresser leur lettre de candidature motivée et leur CV par courriel uniquement, avant le 01/03/2018, à l’adresse suivante : julien.boucault@ufbsn.com

  • Stage "Etat des lieux des populations de truites arc-en-ciel soutenues par alevinage à La Réunion"

    FDAAPPMA DE LA REUNION/ SAINT JOSEPH (97480)

    Offre postée le mercredi 20 décembre 2017

    Contexte général :

    Le réseau hydrographique de l’île de La Réunion dense et très marqué représente un linéaire total de près de 1500 km de cours d’eau. Ce réseau est réparti en 13 rivières pérennes caractérisées par un régime de type torrentiel, et plus de 750 ravines et 3 plans d’eau (~1000 ha). On dénombre 26 espèces de poissons et 11 espèces de crustacés décapodes indigènes dont près de la moitié est cantonnée au cours inférieur des rivières. Le cours supérieur est colonisé par des espèces rhéophiles adaptées à de fortes vitesses de courant et possédant des capacités de franchissement des obstacles telles que les cabots bouche-ronde Sicyopterus lagocephalus et Cotylopus acutipinnis, ou la crevette bouledogue Atyoida serrata. Le peuplement d’eau douce de La Réunion est également composé d’un certain nombre d’espèces exotiques comme la truite-arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) qui a été introduite dans les eaux douces réunionnaises depuis les années 1940 par le Service des Eaux et Forêts. Son implantation a été constatée dans les parties hautes de certains cours d'eau dès les années 1950 (populations acclimatées). Mais dans les autres parties, la truite se maintient à l’aide de déversements réguliers d'individus (alevins ou truites portion triploïdes) issus de pisciculture (populations soutenues) La Fédération de Pêche de La Réunion et les 3 Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique affiliées sont chargées de la mise en valeur et de la surveillance du Domaine Public Fluvial à l’échelle du Département. La gestion piscicole est assurée à travers une réglementation de la pêche mise en place sur 2 catégories piscicoles : la première catégorie incluant les parties hautes des rivières (soit 570 km) et la seconde catégorie intégrant les parties basses (soit 966 km) et les plans d’eau. Les cours d’eau de 1ère catégorie sont essentiellement concernés par la pêche de la truite arc-en-ciel.

    Contexte de l’étude :

    Depuis leur création, la Fédération et ses AAPPMA assurent la gestion des populations de truites arc-en-ciel à la fois acclimatée et soutenue sur environ 40 km. De premières études menées en 2006 et 2017 ont montré que la truite s’était implantée sur 11 km (soit 1,9 % des cours d’eau de 1ère catégorie). Les 29 km restants font l’objet d’implantations volontaires d’individus non reproducteurs (alevins ou femelles triploïdes issues de piscicultures agréées) pour le maintien d’un stock halieutique suffisant destiné à la pêche de loisir. Cependant, le contexte halieutique et piscicole a changé récemment pour deux raisons : i) La création du Parc National de La Réunion en 2007 dont le coeur inclut de nombreuses portions de rivière où ont lieu des déversements, obligeant la fédération à formuler des demandes d’autorisations pour chaque alevinage souhaité.
    ii) Un futur projet d’arrêté interministériel mis en place dans le cadre de l’évolution du cadre réglementaire relatif aux introductions d’espèces exotiques en milieu naturel. Cet arrêté doit fixer, sur le département réunionnais, une liste d’espèces autorisées à l’introduction dans le milieu naturel, dont la truite fait partie, à l’heure actuelle, sous conditions. Pour répondre aux questions posées par cet arrêté, les administrations locales ont demandé de mettre en place des suivis sur la présence de la truite (acclimatée et soutenue) et quantifier son impact. Ainsi, un programme d’étude sur la truite arc-en-ciel a été initié en 2017 par la FDAAPPMA, programme prévu sur 5 ans qui permettra de mieux connaître la place occupée par cette espèce dans l’écosystème aquatique réunionnais (état et suivis des populations, qualité des repeuplements, etc.) et d’évaluer son incidence sur le milieu (compétition pour l’espace, prédation, etc.). Une première étape de ce programme a concerné les caractéristiques des populations de truite acclimatées : répartition et habitat, abondance et structure des populations. Une deuxième étape concerne les populations de truite arc-en-ciel soutenues et fait l’objet de l’étude proposée.

    Objectifs et résultats attendus :

    L’objectif de ce travail est de réaliser un bilan complet sur l’ensemble des opérations de déversements de truite arc-en-ciel effectuées sur l’Ile de La Réunion. Il s’agira : - De réaliser un historique des opérations de rempoissonnements volontaires de truite arc-en-ciel passés et actuels à l’échelle de l’île : recueil et synthèse des documents et données existants (lieux, linéaires, dates, quantités, stades, etc.) ; - De cartographier et d’analyser les évolutions spatio-temporelles depuis les années 1940 ; - De mesurer l’efficacité des rempoissonnements sur des secteurs préalablement identifiés et cartographiés, à l’aide d’inventaires (avant et après déversement) et d’opérations de marquage recapture en termes d’abondance et de survie et de structure des populations ; - De mettre en place une communication à destination du grand public, des partenaires et pêcheurs. Ce stage, qui s’intègre dans une démarche globale d’évaluation de la place et de l’impact de la truite arc-en-ciel dans le milieu aquatique réunionnais doit déboucher sur des propositions d’outils de gestion pour ce type de population (soutenue). De tels outils doivent contribuer à l’élaboration par la Fédération de pêche de La Réunion d’un Plan de gestion piscicole efficace prenant en compte des résultats des différentes études menées, la demande halieutique, les enjeux socio-économiques dans un contexte de la préservation du milieu aquatique réunionnais et de ses ressources pisciaires.

    (...)

    STAGE DE 6 mois (1er semestre 2018)

    Candidature (CV et lettre de motivation) à soumettre à Monsieur METRO (Directeur de la Fédération) : federation.peche.reunion@wanadoo.fr En parallèle de son stage, la personne recrutée sera à même de participer à d’autres actions et/ou études menées par la Fédération.

8 résultats sur 8